49
Logo Kidiklik
le meilleur des Sorties pour enfants
Mes sorties
Vous n'avez ajouté aucune sortie

Courir après le temps ou laisser le temps filer ?

Courir après le temps ou laisser le temps filer?

// Billet d'humeur // image issue du dessin animé "Alice au pays des Merveilles" de Walt Disney

La petite dernière veut monter seule les escaliers, petit peton après petit peton. Alors vous prenez le temps.
Vous faîtes faire les devoirs de votre moyen au CP et la leçon n’a pas été comprise - Entends-tu le son « A » dans « canapé » ? Je répète CAAAAAANAAPE …  Alors vous prenez le temps.
Votre adolescent a son premier chagrin d’amour. Alors vous prenez encore le temps.

Le temps qu’il faut, le temps dont il a besoin, le temps nécessaire...

Au final, pour vos enfants, en plus de tout l’amour du monde, vous leur offrez surtout du temps. Du temps de présence, du temps de patience, du temps d’attente, du temps pour jouer, du temps pour s’amuser, du temps pour apprendre… Au détriment parfois de temps pour vous, pour des activités ou pour des sorties !  

Les « Cool-raoul » versus les « Dépêche-toi »

Force est de constater qu’il existe deux types d’école: les Cool-Raoul (comment ça, cette expression est devenue obsolète en 1995 ? ), et les Dépêche-toi . 

Les Cool-Raoul sont facilement identifiables à cette petite phrase "On arrivera quand on arrivera". Chez eux, c’est bien simple : depuis l’arrivée du premier enfant, on vit tranquille, au rythme du ou des petit(s). Si cette doctrine est relativement facile à tenir avec un seul enfant ou avec un bon écart d’âge entre les enfants, elle devient plus difficile à appliquer au quotidien avec 2 enfants d’âge rapproché, carrément compliquée avec 3 voire irréaliste avec 4 ou plus

Là où les Cool-Raoul attendaient la fin du biberon ou de la tétée pour démarrer le repas à 21h, ils se retrouvent face au mur à l’arrivée du second enfant quand l’aîné crie famine à 19h. Là où ils attendaient la fin de la sieste pour sortir faire les courses, ils finissent avec un frigo vide car le grand a dormi de 14h à 16h quand la petite a accepté de « siester » de 15h30 à 18h…

Les Cool-Raoul ont alors deux options : continuer de prendre le temps pour tout, quitte parfois à abandonner toute idée de sortie car un horaire à tenir semble difficile ou alors basculer progressivement dans la catégorie Dépêche-toi.

Justement, chez les Dépêche-toi, on court après le temps, constamment. Vite, NumberOne a piscine à 14h00 et ensuite, il faudra récupérer NuméroBis chez son copain à 14h17, lui faire faire ses devoirs de 14h28 à 14h57 avant de retourner chercher le grand à 15h10. « Prends ton sac, mets tes chaussures, plus vite, dépêche-toi ! Dépêche-toi ! » Toujours et encore cette même phrase répétée.

Et si finalement, à force de vouloir trop en faire, les Dépêche-toi passaient à côté de l’essentiel et en oubliaient de profiter pleinement de la sortie planifiée, l’œil constamment rivé sur le chrono ?

Et l’entre-deux, c’est possible, non ?

Bien sûr, et heureusement ! Les deux catégories précédentes ne sont finalement que l’illustration du quotidien des parents actuels.

On peut passer la matinée en pyjama devant les dessins animés et décider de s’activer l’après-midi dans un combo « activité en famille-devoirs-bain-diner ».

On peut planifier une sortie de 14h à 16h, histoire d’être rentrés à temps pour lancer le roti… et finalement rentrer à 19h car « c’est trop bien, on peut rester plus longtemps ?». Décider alors de se faire livrer une pizza et de la déguster tous ensemble pour continuer un peu cette parenthèse ludique. Le roti ira au congélo…

Vous l’aurez compris, nous sommes tous un peu Cool-Raoul et Dépêche-toi !

Alors, on fait comment avec les enfants ?

Chez Kidiklik, nous n’avons qu’une seule philosophie : Faites ce qui vous rend heureux ! En revanche, si vous pensez avoir besoin d’un petit coup de main pour être moins stressé ou mieux organisé, voici nos quelques astuces :

Un peu d’organisation pour sortir avec les enfants:

- je planifie mes sorties à l’avance. Avec lagenda de Kidiklik et son moteur de recherche, je trouve facilement une sortie à l’avance, je réserve pour le week-end prochain et je m’y astreints. Et surtout, je garde ma cool-attitude en balade avec les kids car le but, c’est d’en profiter !

- j’habitue mes enfants. Bout’chou fera la sieste en voiture après le brunch du dimanche et je l’habitue à ne pas se réveiller en arrivant à la maison. Si, si, c’est possible, on a testé !

- Drive de courses, soldes en ligne, je gagne du temps pour ne garder que le plaisir… Internet est mon ami pour gagner du temps… sauf quand je clique sur toutes les vidéos mignonnes ou scandaleuses de mon fil d’actualité.

Moins stressé en sortie avec les enfants :

- je choisis mes priorités. Ok, le cours de piano en leçon particulière qui vide le PEL à chaque séance, j’y vais à l’heure pour amortir chaque minute. En revanche, est-bien grave si on rate les bandes-annonces du film ?

- un sac à goûter toujours prêt dans le placard ou la voiture: un paquet de biscuits, une bouteille d’eau, quelques compotes. Et si je déborde sur mon horaire, ma petite troupe ne restera pas le ventre vide !

- Je respire et j’observe pendant mes trajets. Tiens, vous avez vu les arbres ? Et la jolie vitrine ? Qui sera le premier à trouver une voiture verte ? Et, comme on dit, "on arrivera, quand on arrivera" !

Retour haut de page

family sphere garde enfants angers agglomeration angers faire garder ses enfants periscolaire maine et loire